Le cheval au coeur de nos actions

Equitation

Le cheval, lui....ne fait pas de différence

En savoir plus...


Equithérapie

     

Diverses  activités faisant intervenir le cheval peuvent être proposées ne relevant pas  forcément de pratiques thérapeutiques. Elles sont dépendantes de l’intervenant  et de la problématique ou du type de handicap dont est atteint(e) la personne  intéressée, des moyens ou de ses intentions.

  • définition: 

« L’équithérapie est un soin psychique fondé sur la présence du cheval comme médiateur thérapeutique et dispensé à une personne dans ses dimensions psychique et corporelle ; elle offre à chacun l’opportunité et la possibilité de trouver sa place au sein d’une dynamique de changement personnel ».                         Société Française d’Equithérapie      

     

L’équithérapie  se distingue de l’équicie, qui est une pratique de relation d’aide avec le  cheval dont l’accompagnement est construit sur la méthodologie de projets de  l’action sociale ; ainsi que de l’équitation adaptée, enseigné par un  moniteur d’équitation.                                                                                    

      Elle  ne correspond pas à une pratique sportive ni à  un loisir adapté. Sa finalité n’est en aucun cas l’apprentissage des  technicités équestres ni l’accomplissement de performances avec les chevaux.  Elle a une visée thérapeutique et  s’inscrit dans une dynamique de soins.                                                                                  

En institution par exemple, elle est  prescrite par une équipe soignante, fait partie du projet initial de  l’établissement et s’insère dans un projet personnalisé.                                                                              

C’est dans ce contexte spécifique, que le  cheval va être utilisé en tant que médiateur  de la relation : il va amener le bénéficiaire à vivre des expériences  corporelles, sensorielles, émotionnelles et relationnelles  

  

  •  Les  principes de l’équithérapie     

L’équithérapie  s’appuie sur les trois principes nécessaires à la construction d'un individu,  ce qui en fait une thérapie de type régressive, faisant appel aux besoins de  base définis par M.Winnicot : 

   

 " L'effet mère est infini

    Le cheval :      « Symbolique du Père et de la Mère »
le  cheval représente à la fois la symbolique de la mère, en ce qu’il nous porte, nous berce, nous réconforte, autorisant de ce fait un phénomène de  régression autorisée, mais également la symbolique du père car il pose le cadre, réagissant immédiatement 
et remettant à sa place celui qui se  permettra d’être violent avec lui. 
Il n’y a cependant pas de solution  miracle : 
Il faut y aller petit à petit, remettre de la colle, se  donner du temps…
mais le cheval peut être,  effectivement, un excellent cicatrisant.

                   

  •     Les séances 

Les séances d’équithérapie proposent d’écouter et d’observer  ce que le corps exprime en présence de l’autre, ici le cheval. 

Si les objectifs peuvent être multiples, l’essentiel se situe  dans : l’épanouissement, la correction pour une amélioration des postures  corporelles et des modalités de communication à soi, à autrui et au monde  extérieur. 

      

Toute séance s'articule autour du cheval selon 3 éléments  indispensables:

  • Le temps vécu  comme un rendez-vous (jour régulier) et en tant que durée.

          Chaque séance dure  de   1h à 1h30 et se décompose en  3 étapes successives  

               - accueil /  pansage-soins,

                            - le travail avec le cheval

                                        - pansage-soins/ temps d'échange

  • L'espace,  investissement des lieux, établissement de points de repères fixes et  sécurisants.
  • Présentation et  rencontre du partenaire cheval, acteur principal, duquel va  dépendre l'émergence d'un plaisir et d'une envie de faire et de vivre des expériences relationnelles.  

Lors de ces séances l’accent est toujours mis sur la  communication et l’inter-sensibilité avec l’animal.

      

      Comment écouter les réponses de votre cheval et comment les mettre en lien avec votre propre ressenti corporel. C’est ainsi que se tisse peu à peu une communication non -verbale entre vous et votre cheval.

En savoir plus...


Equi-Art

   

 .  Qu’est-ce que c’est ?

Equi Art amène l’idée et  l’expérience de voir avec les oreilles, d’entendre avec les yeux et de  comprendre avec le cœur.

      

Il s'agit  d' ateliers ou de stages  où sont proposées des activités créatives et  artistiques, mêlées à des expériences équestres insolites : Cheval et Musique,  Cheval et Théâtre, Cheval et Photos, Cheval et Danse, Cheval et Dessins...


  • Pour qui ?



  Pour toute personne intéressée par  le lien entre l’Art et le cheval.  

  Projets fédérateurs ouverts à tous et plus  particulièrement aux fratries et aux aidants familiaux de      personnes en  difficulté.

  Les propositions de séances ou de stages sont personnalisables mêlant enfants, ado, adultes en situation    difficile, de handicap ou pas.




  • Comment ça se passe ?

- découverte d’interactions  possibles avec les chevaux.

- découverte de nouvelles  disciplines équestres mises en lumière par un regard artistique.

- utilisation de nouveaux moyens  d’expression qui favorisent la verbalisation de ses ressentis, de ses idées et  qui
  favorisent le partage d’émotions pour   retrouver des sources de motivation, de gaieté et réduire son anxiété.


  • Les objectifs

Ils peuvent être d’ordre corporel  (perceptions, stimulations, sensorielles,  gestes, postures, tonus...), pédagogiques (hippologie, éthologie équine, anatomie, ...) , psychologiques (échanges verbaux, émotions,  désirs, relations...), développement des fonctions cognitives, exécutives  (mémoire, actions simultanées, planification,  flexibilité mentale…)

   

  • Les moyens

- partenariats avec des  artistes, associations, institutions artistiques et thérapeutes. Mise en lien  avec le monde équestre (rythmes, allures, couleurs, mouvements…) 

- instruments de musique  accessibles: toute famille de percussions et  claviers . Supports musicaux enregistrés.

- Livres de poésies, tableaux, sculptures, etc, ...

    > vidéo TEASER du Projet Prodas 2017 : "Et si on redessinait le monde, ..."

En savoir plus...


        

                   "QUAND FAIRE DU BEAU FAIT DU BIEN"

     Démarches thérapeutiques  joyeuses et fédératrices, avec des        intervenants insolites pour de nouveaux publics

Public : groupe de 12 enfants et adolescents  dits « ordinaires » avec inclusion de personnes en situation de  handicap ou en difficulté (suivis en psychothérapie, accueillis en familles  d’accueil ou usagers d’IME). Ateliers proposés gratuitement pour la fratrie et  aidants familiaux. 


Organisation: Ateliers préparés et animés  par 2 intervenants : Equithérapeute accompagné d’un autre intervenant  (psychothérapeute ou arthérapeute ou sophrologue ou photographe ou professeur de  musique ou danseur …. ) +bénévoles : cavalières du club adhérentes  à  l’association et sensibilisées aux personnes différentes.

 

Représenté sur une immense variété de supports (sujet de dessins, peintures, sculptures, photos ou dartéfacts),  le cheval reste l'animal le plus évoqué dans l'art, agissant comme une source d'inspiration pour  bien des artistes quelle que soit l’époque où la provenance. Pour autant, l’association  Equi M ne propose pas à ses participants de représenter des chevaux  sur la toile ou autre support, mais plutôt de se laisser guider par ce qu’ils  nous inspirent et d’aller interroger ce qu’ils nous renvoient au plus profond  de nous. 

Partant  de l’idée que le fonctionnement de notre cerveau est « supra sensoriel » (c’est-à-dire qu’il transpose les informations  apportées par les sens) et qu’il perçoit  l’essence des choses qu’en entrant en résonnance avec elles, nous souhaitons  enrichir le travail de médiation équine en l’association à des supports  stimulant les émotions. 

 

  • L'acte  créateur bouscule le  fondement même de l'être. Le geste qui lui est associé donne accès à une  liberté intérieure qui parfois peut se trouver freinée par la pensée. En  faisant  lien entre une mise en relation aux chevaux et une action artistique spontanée, nous  allons questionner ce que nous ressentons dans une situation donnée à un moment  précis et l’exprimer grâce à des supports utilisant un langage verbal ou non  verbal. 

Les  participants seront parfois invités à interpréter leur production : Associer  le ressenti d’une situation, d’une  représentation et l’expression que  nous en dégageons, en venant interroger ce que cela vient dire en nous. Comme  une invitation à découvrir la créativité  qui nous habite et à la libérer aux yeux de tous. Le sens de leur production  peut soudainement s’imposer aux participants. Comme si une évidence longtemps  secrète se révélait tout simplement. Cela peut prendre la forme d’associations  d’idées,  de souvenirs oubliés, d’émotions  refoulées, d’idées fixes…Mais il peut également ne pas être commenté : le  participant exprime dans le moment présent sous une forme non verbale ce qu’il  veut, dans une intention artistique spontanée, sans réelle conscience que cela  raconte quelque chose de soi…

L’objectif  de ces séances est de faire émerger une force  créatrice collective vivifiante et joyeuse en valorisant la personnalité de  chacun en allant chercher l’empathie  esthétique

Les  participants sont amenés à aller à la rencontre de leur âmes d’artistes avec  la proposition que l’espace devient le  temps et temps est mis en espace.  

 cf Pierre  Lemarquis (neurologue membre de la Société  Neurophysiologique clinique de la Langue F, SF neurologie et académie des  sciences de NY) parle de la magie de l’empathie esthétique par laquelle l’esprit créateur peut nous  transformer par un processus abolissant les notions de temps et d’espace.

Avec un  support musical ou des tableaux en carrière : La musique présentée comme  un perpétuel dialogue entre l’espace et le temps ; avec la possibilité de  faire des liens entre les sons et couleurs par exemple. Des représentations graphiques  présentées comme l’expression d’idées, de sentiments... Il est mis en évidence  les ressentis de l’instant présent, l’évocation des souvenirs ou l’expression  spontanée. 

Avant de  travailler avec les chevaux, il est proposé un temps commun pour se recentrer  et respirer ensemble, présenté comme une mise en condition pour mieux être à l’écoute et gérer ses émotions. La notion de groupe est mise en avant avec  l’idée que chacun apporte sa  richesse d’âme. 

  • Avec le  cheval, l’enjeu va être de partir de soi pour aller  vers l’autre. Dans cette approche, le cheval vient apporter un registre  émotionnel spécifique. Il apparait comme une source d’inspiration et un médiateur  non jugeant en stimulant les sensations de la personne, encourageant  l’implication et favorisant l’expression de chacun.                                                                                         Rajouter à la présence du cheval, un  regard artistique de ce qui se joue afin de favoriser la manifestation  synesthésiques (phénomène neurologique par lequel deux ou plusieurs  sens sont associés) : Amener  l’idée et l’expérience de voir avec les oreilles et d’entendre avec les  yeux !

« Laisser la liberté de faire émerger un  peu de soi à travers un mouvement ou une représentation créative » :  Concrètement, avec les chevaux, l’acte créateur peut prendre différentes formes.  Par exemple : CHEVAL ET MUSIQUE :travail en groupe avec la  recherche d’une harmonie chorégraphique  en partant d’une proposition de mots clés, mis en musique (symétrie, écoute, attention conjointe, réajustement,  équilibre…) ;  CHEVAL ET THEATRE : travail en binôme : «un  qui agit sur le cheval à pied, un à cheval qui ne doit pas interférer» (travail  sur la gestion de la frustration, écoute du positionnement et des idées de l’autre,  avec des consignes de concentration et positionnement sur des pratiques  inspirés d’équifeel ) puis en salle, mise  en mots et mimes de la situation  vécue en sur jouant les sentiments ressentis ; etc, …

C’est à travers des stages de plusieurs jours,  des journées ou demi-journées que  nous  proposons de mettre en lumière l’expression artistique que peut nous  inspirer le cheval : Un cadre de situations où l’on va osciller  entre le monde du langage verbal et non verbal et donner la place à chacun  d’être ce qu’il est, de s’exprimer, de découvrir ses talents et ses capacités d’expressions  en élargissant les supports par des médiations diverses et qui se marient à  merveille ! 


      

En savoir plus...


La médiation équine

 Ils en parlent...


"Depuis la nuit des temps, pour le meilleur et pour le pire, le cheval a été l’indéfectible allié de l’homme.

Maintenant qu’il n’est plus utile, il est nécessaire. À nous qui n’avons que deux jambes, il en donne quatre, si gracieuses et musclées à la fois ; à nous qui avons perdu nos illusions, il propose l’idéal politique de la force sans violence et de la justice immanente ; à nous qui sommes prisonniers de nos vies modernes, il promet la  liberté ; à nous qui vieillissons trop vite, il restitue le paradis perdu de l’enfance ; à nous qui trébuchons chaque jour, il offre, entre terre et ciel, le suprême équilibre. Il est bon avec les faibles et ne passe rien aux fanfarons. Il n’oublie rien de ce qu’on lui a confié. Il nous comprend. Il nous grandit. Il nous augmente. Et on ne sait même pas comment le remercier de tout ce qu’on lui doit."

"Regarde un cavalier sans son cheval, il lui manque la moitié de son sang."
La Chute de cheval (1998)

"Pour parler à un cheval, il n'y a pas besoin de mots. C'est une étreinte charnelle qui alimente nos rêves."
Bartabas (2004)

Jérôme GARCIN (Journaliste, écrivain et cavalier) 

...